Vous êtes ici : AccueilAccueil2019 Réunion du Comité directeur de la Ligue

2019 Réunion du Comité directeur de la Ligue

Extrait du Comité directeur du 5 octobre 2019
Centre de Tir Régional Fleury-les Aubaris

Gilles DUMERY  accueille les participants à 9H30.

1/ POINT SUR LES COURRIERS RECUS

Confirmation du projet de création du stand 12 postes 300m à Châteaudun sur les installations de l’ancienne base aérienne. Guy GUILLON intervient sur le fait que le projet est en attente à cause de recherches écologiques de la part de la DREAL. La dépollution militaire du site est faite.

Les jeux nationaux du sport d’entreprises seront organisés en mai à Chanceaux avec l’autorisation de la Fédération.

2/ POINT SUR LA TRÉSORERIE

Sylvie nous informe de sa participation à une formation sur le nouveau Plan comptable.

Nous devrons valoriser notre bénévolat, avec un état de synthèse en temps et valeur.

Par exemple, concernant l’arbitrage, la journée d’arbitrage sera valorisée à 8h et 13€/h.

Concernant le mécénat de compétence, il convient aussi de le valoriser et de faire une convention avec le mécène.

Les réunions et les AG des comités directeurs ne sont pas valorisables, ce sont des actes statutaires.Il conviendra aussi de reconstituer ses fonds propres.

Concernant les subventions, il convient de les comptabiliser à la date de notification, et non plus à la date de versement ainsi que leur amortissement.

Pour plus d’informations, vous trouverez ci-dessous le lien vous permettra d’obtenir les informations.

https://www.associations.gouv.fr/IMG/pdf/reglt_2018-06_association.pdf

Sylvie nous présente la trésorerie telle qu’elle sera présentée à l’AG du 20 octobre 2019 et nous donne les informations sur les différents chapitres.

Sylvie nous présente également le bilan (actif et passif)

Elle nous présente également le bilan des championnats régionaux

  • 129 missions d’arbitrage
  • 26 501 km
  • Dépenses : 28 997€
  • Recettes : 19 334 €
  • 1 779 tirs
  • 157 équipes

On note une baisse des engagements aussi bien au niveau individuel qu’au niveau des équipes malgré qu’elles soient gratuites (sauf CFDC).

Suite à la baisse de la rétrocession de la FFTir de X %, à l’incertitude quant aux renouvellements des CAP ASSO et afin d’assurer une stabilité financière, le Comité directeur propose d’augmenter la part fédérale Ligue de 3 € au niveau de la part Adultes et 3 € pour les Jeunes.
Cette augmentation sera proposée au vote lors de l’AG de la Ligue et sera applicable pour la saison 2020/2021 (nous n’avons appliqué aucune augmentation depuis 8 ans).

Gilles fait un tour de table sur ce sujet :

- Sandrine et Marie-Ange préfèreraient plutôt une augmentation différente pour les Jeunes et les Adultes.
- Amaury évoque l’augmentation appliquée lors de la construction du CNTS, et questionne sur un allégement dans le temps des 14 € ? Gilles répond qu’il n’a jamais été évoqué une quelconque restitution de cette somme, l’emprunt est sur 50 ans et dans 47 ans, lui Amaury sera encore là pour connaître la situation du CNTS et de la Fédération.

Après discussion, il est décidé de proposer une augmentation de 3 € de part Adultes et de 2 € sur la part Jeunes.

Cette décision est mise au vote :

3 votes contre : Gianni DE ZOLT PONTE, Estelle GERMONPREZ et Guillaume VAN DER WENDE.

Cette décision sera donc présentée lors de l’AG de la Ligue pour une application en 2020/2021 si l'assemblée valide cette proposition.

La Fédération quant à elle, augmentera la part fédérale de 2 € pour les Adultes et les Jeunes en 2020/2021.

3/ POINT SUR LA FÉDÉRATION ET LE CNTS

De nombreux contrats ont été renégociés notamment les contrats d’assurance.

Il convient de rentabiliser au maximum le CNTS.

Tous les professeurs de sport, C.T.S. gérés actuellement par le Ministère des Sports, vont être remis à disposition des Fédérations d’ici quelques années. Il conviendra donc de trouver les fonds pour leurs salaires, cela représenterait environ 4 millions d’euros à la charge de notre fédération. Un dossier sensible à gérer pour la prochaine mandature fédérale.

CNTS : Le Conseil Régional ne subventionnera pas le stand « Finale ». Il sera néanmoins construit, car cette structure est nécessaire pour organiser de grands championnats internationaux. Il est intéressant d’emprunter avec les taux d’intérêt qui sont très bas actuellement. Le coût serait d’environ 7 millions d’euros.

Ce stand pourra également servir pour organiser des championnats de France 10m qui sont très couteux pour la Fédération. Actuellement, il ne serait éventuellement possible d’organiser que des Championnats de France École de Tir dans les installations 10 m actuelles du CNTS, mais avec une économie importante à la clé.

4/ POINT SUR LES LICENCES ET ITAC

La modification du contrat d’assurance a entraîné la modification des supports A4 licence au niveau de l’entreprise PARAGON qui fabrique et envoie les licences. Ce qui a entraîné un retard dans la livraison des licences. À ce jour, tout est rentré dans l’ordre en ce qui concerne les délais d’envoi, excepter les retards postaux !

Nous avons terminé la saison à 8 860 licences au 31/08/2019. Actuellement, nous sommes 6 869. Le taux de renouvellement est bon.

Attention : La courbe des créations est en baisse constante. Il convient de rechercher des nouveaux licenciés.

Gianni DE ZOLT PONTE intervient sur le fait que certains clubs mettent des quotas maximum en nombre de licenciés, probablement à cause des installations et des amplitudes horaires.

Gilles précise qu’il est toujours possible d’étudier l’embauche de personnes “retraitées” pour quelques heures afin d’augmenter les amplitudes d’ouverture qui conviendraient aux nouveaux licenciés.

Il précise également que les Présidents de clubs engagent leur responsabilité en cas d’ouverture “en libre service” de leurs installations sans surveillance.

La saisie des cartes de “second club” est maintenant possible dans ITAC. Le licencié doit obligatoirement avoir une licence en cours de validité pour pouvoir prétendre à avoir une carte “second club” ce qui sécurise la secondeassociation d’accueil.

Les clubs doivent mettre à jour ITAC notamment au niveau des photos, des mails, et des numéros de téléphone.

Gilles rappelle qu’il est important que tous les membres des associations utilisant ITAC aient leur propre accès et soient déclarés dans ITAC afin que les informations soient diffusées le plus largement possible, notamment au niveau des responsables GS, arbitrage, et leurs adjoints.Il est nécessaire d’avoir des adjoints afin d’anticiper l’évolution de la vie.

Il serait intéressant de refaire une formation ITAC à tous les Présidents d’association, ITAC ayant beaucoup évolué depuis sa création. Afin de faciliter géographiquement cette formation, elle pourrait être organisée par les Équipes techniques départementales après mise à jour au Centre régional de leurs connaissances.

5/ POINT SUR LA FORMATION

Julien fait le point sur les formations de cadres « animateurs » et « initiateurs »

2018/2019

La formation « animateurs » a été délocalisée en bidépartements ce qui a permis de valider 27 diplômes d’animateurs (au lieu de 15 maximum avant la délocalisation)

Le cursus de la formation « initiateurs » n’a pas changé. 6 diplômes ont été validés.

Il convient que les clubs soient sensibilisés aux formations notamment au niveau des Écoles de Tir.

4 Équipes techniques départementales ont été créées. Elles ont fait des actions de formation continue et ont ainsi soulagé la Ligue qui peut se consacrer à d’autres tâches.

OBJECTIR : un groupe de 10 carabiniers et 10 pistoliers. 2 tireurs ont été aidés pour l’achat de matériel (Aymeric BEAUVAIS pour un pistolet 10m et Thomas GAUDEMER pour une carabine 50m)

2019/2020

Les inscriptions « animateurs » et « initiateurs » sont closes. Les 2 formations seront organisées avec le même processus que la saison précédente.

Il conviendrait que les Présidents de Comités aient connaissance de la liste des candidats à ces formations. Julien confirme qu’il va faire appliquer cette consigne.

Un Certificat de Spécialité École de Tir sera mis en place le 21 mars.

Stéphane ALLORENT (37) a intégré la formation BFE1, et Véronique TISSIER (18) la formation BFE2.

OBJECTIR : le groupe ne comportera que 9 carabiniers et 2 pistoliers, le faible nombre de pistoliers est dû au cursus scolaire de la cuvée 2018/2019…

Un questionnaire sera envoyé à chaque Président de clubs concernant les Écoles de tir au niveau de l’encadrement et du matériel. En effet, il s’avère qu’il y a très peu de pistoliers dans les clubs par rapport aux carabiniers. Cela permettra de savoir si cela est dû au manque de matériel ou au manque de formation des intervenants.

Julien fait un point sur les championnats FFSU et UNSS et leur déroulement. Marie-Pierre ROUSSARD est référente dans ce domaine au niveau de la FFTir. De plus, la participation à ce type de championnats permet à l’élève d’obtenir des points pour le Baccalauréat.

6/ POINT SUR LES HOMOLOGATIONS

Julien fait le point sur les homologations et les visites de contrôles. Un PV d’homologation reste valable tant que les installations ne sont pas modifiées.

Depuis 2013, 17 installations ont été visitées.

Il convient de signaler les soucis potentiellement rencontrés dans les installations afin que des visites soient organisées en priorité pour aider les associations.

7/ POINT SUR LES CHAMPIONNATS NATIONAUX ET INTERNATIONAUX

La Gazette est terminée. Elle ne sera plus distribuée « papier » mais mise en ligne sur le site de la Ligue.

Elle sera uniquement imprimée pour les membres du Comité directeur et les instances régionales.

Il convient aux départements d’informer la Ligue des résultats internationaux de leurs compétiteurs.

Sandrine nous présente les médailles. 457 médailles individuelles seront distribuées lors de l’AG de la Ligue pour récompenser les podiums régionaux.
Gilles la félicite pour cet énorme travail !!

8/ POINT SUR LES CHAMPIONNATS RÉGIONAUX (GS)

Frédéric nous présente les différentes informations sur les championnats.

Tous les liens sont en ligne sur le site de la Ligue.

Il nous détaille le calendrier des championnats régionaux.

Les Championnats régionaux Silhouettes métalliques ne seront pas organisés vu le peu de tireurs et le coût inhérent à cette compétition. De plus, les installations de Chinon seront très sollicitées cette saison.

Frédéric évoque l’organisation du tour départemental du Championnat de France des Clubs 10m, imposée par la GS. Après questionnement auprès de la Fédération, une décision du Comité Directeur suffit pour décider d’organiser ou non cette compétition. La qualification serait open à l’échelon régional.

Les départements peuvent organiser un match amical pouvant servir d’entraînement au tour régional.

Gilles demande un tour de table auprès des Présidents de Comités sur l’annulation ou le maintien de l’organisation du tour départemental du CDFC 10m : Les 5 Présidents des comités départementaux optent pour une annulation de l’organisation de ce match et les membres du CD Loiret confirment ce vote.

Il est acté d’arrêter l’obligation d’organiser le tour départemental du CDFC 10m sur l'ensemble des départements.

Frédéric nous détaille les plannings de tir des différents championnats régionaux.

Les championnats régionaux 25/50m auront lieu au CNTS les 19/20/21 juin et en totalité sur 40 cibles électroniques à 25m et 40 à 50m. Pour cette raison, certains points d’accès dans différentes disciplines seront remontés. Concernant  le planning de cette compétition, Frédéric nous présente une version qui pourrait être évolutive suivant les inscriptions.

Marie-Ange émet l’idée d’organiser les Championnats régionaux Cible Mobile au CNTS (au lieu de Gien) étant donné que les Championnats de France seront organisés au CNTS. Une demande dans ce sens sera faite auprès de la Fédération (réponse en attente).

Le championnat régional TAR sera organisé le week-end de l’Ascension (jeudi après-midi, vendredi et samedi toute la journée), il n’y aura pas de tir le dimanche. L’épreuve « carabine semi-auto » sera organisée. Les tireurs qui voudront participer à cette épreuve devront s’inscrire lors des championnats départementaux, l’accès est open.

Roland intervient sur les armes utilisées qui doivent être d’aspect militaire. Concernant les armes de poing, il ne faut pas confondre armes « authentiques » et armes « historiques ».

Gilles intervient sur les retours négatifs sur la sécurité de l'épreuve « carabine semi-auto »avec des ricochets dans certains stands.

Frédéric rappelle qu’un licencié doit pratiquer aux championnats régionaux la même épreuve que celle tirée aux championnats départementaux.

Frédéric nous présente les statistiques sur les participations aux différents championnats en nombre et en fonction des tranches d’âge des participants aux différents championnats. Il est constaté qu’il y a plus de 60% des compétiteurs qui ont plus de 45 ans.
À l’image du nombre de licenciés, il faut rechercher des nouveaux dans les tranches d’âge avant 45 ans.

Une nouvelle version d’ISIS est en cours de vérification pour mise en œuvre saison d’été.

9/ POINT SUR LES CAMPAGNES DE COMMUNICATION

Chaque membre du Comité directeur a reçu pour information des affiches concernant la prévention contre les nuisances du plomb.

Ces documents (affiches plastifiées et stickers) seront distribués à chaque club lors de l’AG de la Ligue.

La consigne du lavage des mains sera également donnée par les arbitres à la fin des séries de tir lors des Championnats Ecole de tir et aussi aux animateurs/initiateurs lors des formations.

Il convient également de nettoyer et ventiler nos infrastructures avec des tenues appropriées.

10/ POINT PRÉPARATION ASSEMBLÉE GÉNÉRALE LIGUE

Le Comité du Loir et Cher fait le point sur la logistique.


L’ AG se déroulera le 20 octobre 2019 au Château Laborde à Candé sur Beuvron.

En 2020, l’AG élective aura lieu le dimanche 25 octobre  2020 à Tours. Patrick SALOMON, président de l’Indre-et-Loire, s’occupe de la réservation des salles à la Maison des Sports de Tours.

Les clubs devront avoir fait leur AG élective avant celle de leurs comités départementaux, qui eux-mêmes devront la faire avant celle de la Ligue.

9/ POINT SUR LES COMMISSIONS

Commission médicale : RAS

Commission arbitrage :

Point sur les formations - Bernard GUYON et Christian DUBOIS.

  • Formation arbalète avec Sylvain EDINE avec 7 stagiaires (examen prévu à Blois lors des régionaux)
  • Formation arbitres clubs : 7 stagiaires
  • Examen arbitre départemental : 14 stagiaires pour la partie « orale et écrite » la partie pratique sera organisée lors des départementaux.
  • Un mémento de gestion des compétitions a été mis en place. Ce mémento sera mis en ligne sur le site de la Ligue en PDF et en mode Image dans la rubrique « Arbitrage ».

Commission Formation : Estelle GERMONPREZ

Lors des réunions ETR, la commission Formation est également convoquée, mais ces réunions ont lieu en milieu de semaine, et certains membres de la commission travaillent.

Commission Tir spécifique : RAS

Commission Finances : Sylvie LANSON

Il est prévu que les 60 cibles électroniques installées à Fleury soient changées. La Ligue d’Aquitaine ferait l’acquisition de 40 cibles. Les 20 restantes seront rétrocédées aux clubs en ayant fait la demande .

Sylvie nous donne la liste des clubs ayant fait des demandes pour 23 cibles pour 20 possibles.Cette rétrocession est, bien entendu, tributaire de l’attribution de subventions du Conseil régional. Cette discussion est reportée en attente des informations du Conseil Régional.

Commission Juridique et Discipline : Gilles DUMERY

Gilles rappelle que le Guide du dirigeant est en ligne sur le site de la Ligue. Ce guide donne toutes les informations nécessaires aux Présidents de clubs pour bien gérer leurs associations.

Guillaume demande une précision sur l’assurance des assistants PARA TIR. D’après le règlement PARA TIR.

Réponse de la Fédération faite dimanche soir :

Lors du contrôle de l’arme, l’assistant accompagne le tireur Para-tir, l’organisation du Championnat l’inscrit dans un fichier Excel. À ce moment il lui est remis un dossard « Assistant », qui lui permet d’aider à l’installation du tireur Para-tir.

Mais il ne peut en aucun cas pratiquer les disciplines fédérales.

Toutes les personnes intervenant sur un pas de tir durant le tir devraient être licenciées,

cela concerne les changeurs de cartons qui restent sur le pas de tir pendant la complétion (voir la GS fédérale).

Commission Jeunes : Amaury MESNIL et Céline ARDELET

La commission travaille sur des idées de jeux pour les jeunes après les entraînements, sur la base d’une application, d’un site internet ou autres supports qui pourraient aussi servir pour d’autres fonctions au service des tireurs.

Concernant le recyclage, une relance sera faite au niveau des associations sur les actions mises en place.

Amaury travaille sur des plans pour des récupérateurs de plomb au 10m et pourra ensuite les fournir aux clubs intéressés.

Concernant l’interdiction d’utilisation des gobelets en plastique, il pourrait être étudié l’utilisation de bonbonnes à eau et des verres ECOCUP, mais il faut faire attention à l’aspect sanitaire de ce type de matériel.

Au niveau de la prévention des risques dûs au plomb, Amaury pose aussi la problématique sur le fait de l’accès à un point d’eau pour se laver les mains au sein de certaines associations

Commission Promotion : Sylvie LANSON

Nous avons acheté pour deux années des lots pour les champions qui seront distribués lors de l’AG.

Il est acté de communiqué davantage sur les championnats UNSS et FNSU afin qu’il y ait une plus grande participation des établissements de la région Centre à ces championnats. Une démarche pourrait être faite auprès des établissements scolaires ou universitaires qui sont situés près des stands de tir.

Il conviendrait de refaire de nouvelles affiches photo format A2 pour donner aux associations.

Jean-Michel AUBAULT fait remarquer que la Fédération ne fournit pas suffisamment de supports promotionnels qui pourraient être distribués lors de manifestations hors stands ou lors de championnats internationaux au niveau des délégations.

Sylvie précise qu’effectivement, c’est un souci au niveau de la Fédération qui devrait s’améliorer sur le plan de la communication pour les associations.

Sylvie a participé à une interview sur la chaîne SPORT EN FRANCE, et qui sera diffusée le lundi 7 octobre.

11/ QUESTIONS DIVERSES

Patrick SALOMON revient sur l’accueil des athlètes PARA TIR lors des championnats de France à Moulins notamment au niveau de l’accès aux podiums et au contrôle des armes.

Amaury MESNIL demande à Gilles de poser deux questions à la Fédération :

Comment les athlètes arbalète sont-ils retenus au niveau international ?

Est-ce que certains stages à l’étranger seront remis en cause ?

Éric GUIGNARD pose les questions suivantes :

Est-ce par souci d’économie qu’a été prise la décision de récompenser les podiums par équipes uniquement s’il y a 3 équipes en lice ?  Et par conséquent, est-ce que les petits clubs continueront à envoyer des tireurs individuels, qui ne feront pas de podiums, mais qui pourraient prétendre à une médaille en équipe, notamment au vu du montant des engagements ? L’obtention de médailles peut permettre d’obtenir des subventions supplémentaires de la part des municipalités.

Est-il judicieux d’organiser le CDFC 25/50m lors des Championnats de France individuels et surtout en milieu de semaine, ce qui pénalise certains athlètes et donc certaines associations ! Pouvons-nous connaître les résultats du sondage ??

Jean-Yves MICHEL demande des informations sur les formations arbitrages armes anciennes.

Concernant le passage d’un examen régional arbitre armes anciennes, Bernard GUYON proposera une date, qui pourrait se dérouler lors des championnats régionaux armes anciennes à Chinon en mai 2020. Gilles rappelle que cette demande date de deux saisons.

Érick BEAUVAIS : Pourrions-nous avoir des kakémonos personnalisables pour les associations?

Gilles se renseignera auprès du prestataire.

Roland BARBIER étudie la faisabilité d’une formation continue TAR sur la saison, la formation étant uniquement « orale ». Il semble incroyable que la Fédération ne dispose pas de support didacticiel pour cette belle discipline des armes réglementaires ?

Frédéric MURAT : au vu des évènements actuels se déroulant à Rouen, la question peut se poser sur le maintien de l’organisation des Championnats de France Ecole de tir en mai 2020.

Prochaine réunion de Comité Directeur :  en attente de la parution du calendrier fédéral.

esc     feinwerkbau     issf